Semaine nationale de la salubrité de Ziniaré : le CEAS-Burkina au côté des structures d’assainissement

Dans l’optique de lutter efficacement contre les déchets solides dans la ville de Ziniaré, la délégation spéciale de la commune a initié la « Semaine communale de la salubrité ». La cérémonie officielle de lancement est intervenue le jeudi 4 août 2022. Au cours de cette activité, l’Association Centre écologique Albert Schweitzer (CEAS-Burkina) a procédé à la remise du matériel à la municipalité.

De Emmanuel Gouba

Lire la suite

Projet amélioration de la gouvernance de l’assainissement solide dans 19 villes de taille moyenne du Burkina”: des acteurs renforcement leurs capacités

Du 26 au 29 juillet 2022, les agents techniques municipaux du projet dénommé “amélioration de la gouvernance de l’assainissement solide dans 19 villes de taille moyenne du Burkina ” sont à Ouagadougou pour un atelier de formation sur le suivi et la gestion déchets. Une formation qui vise à renforcer les capacités de ces agents municipaux.

www.infonature.net

Assainissement : le Cap-Vert déborde de « tous les déchets » du monde entier

Près de 250 tonnes de déchets se déversent chaque année sur cette île. Une situation inquiétante, vue que le Cap-Vert est classée réserve naturelle et l’archipel ne dispose aucun dispositif de traitement de ces déchets.

De Jonathan Ouédraogo 

Des ordures de toute sorte à perte vue, c’est ce qu’on peut constater dans ce territoire, perdu au milieu de l’océan Atlantique, est à quelques kilomètres de Mindelo, la seconde ville de l’archipel du Cap-Vert. Comme solution pour endiguer ce phénomène, l’ONG cap-verdienne mobilise chaque année des bénévoles pour organiser des campagnes de nettoyage sur l’ile déserte. Selon Leila Teixeira, biologiste et coordinatrice du programme pollution marine à Biosfera interrogé par le journal Reporterre. « On part du camp à 5h30 pour être sur la plage d’Achados à 6h. On commence à travailler très tôt avant que le soleil et la chaleur nous écrasent ». Et Kenny Delgado, salarié de Biosfera et coordinateur des actions sur l’ile de Santa Luzia de renchérir. « On va partir d’ici et remonter la plage, on ramasse tous les déchets qu’on trouve et on les met dans les poubelles qui sont sur les dunes », indique –t-il au coordonnateur de la petite équipe. Avant de conclure. « No bai ! », c’est-à-dire : c’est parti !Toute l’équipe est à pied d’œuvre dont l’objectif est de nettoyer une grande partie de cette plage de ses déchets. Des bouteilles en plastique, des emballage en décomposition… « La plupart des déchets qu’on trouve ici ne viennent pas de Cap-Vert, affirme la biologiste, ils viennent surtout d’Afrique du Nord, d’Europe et parfois d’Amérique.

La plage d’Achados est soumise aux courants marins dominants, notamment le Gyre nord –atlantique et le courant des Canaries qui apportent en permanence tous ces déchets »

« Aucune solution pérenne »

Le Cap-Vert ne dispose pas de solution pour mettre en valeur ces déchets venant divers horizons du monde. En le recyclage de ces déchets est d’autant compliqué vue les constituants organiques de ces déchets venus de l’océan qui ont parfois dérivé en mer.

Avec le Reporterre

www.infonature.net

Semaine nationale de la salubrité : une commémoration entre reboisement et nettoyage

La cérémonie officielle de lancement de la semaine nationale de la salubrité s’est tenue le samedi 25 juin 2022 à Bobo-Dioulasso. Une commémoration qui coïncide avec le lancement de l’acte 3 de l’opération mana-mana.

De Jonathan Ouédraogo 

Accompagnée de ses collègues, dont le ministre en charge de l’Agriculture Innocent Kiba et celui en charge des Affaires religieuses et coutumières Issaka Sourwemba, la ministre de l’environnement, de l’énergie, de l’Eau et l’Assainissement Dr Maminata Traoré/Coulibaly a donné le top départ de la commémoration de la cérémonie de lancement de la semaine nationale de la salubrité. A cet effet, des civils, militaires et paramilitaires ont débarrassé les artères de la ville de Sya du rond-point du cinquantenaire à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso de ses déchets solides.

Cette journée est célébrée concomitamment avec l’acte3 de l’opération mana-mana. La ministre de l’environnement a profité de l’occasion pour rappeler l’importance de l’opération mana-mana. « Aujourd’hui, nous avons commencé à ramasser tout ce qui est plastique et saleté dans la rue, dans notre cité. Si ce geste est répété tous les jours, nous devrons avoir un environnement sain. Surtout, ceux qui n’ont pas l’habitude de nettoyer, que ces derniers aussi mettent la main à la pâte pour montrer qu’ils sont aussi soucieux du bien-être de l’environnement », a déclaré Dr Minata Traoré.

En rappel l’opération « mana mana » vise à mobiliser les populations autour des actions de salubrité sur toute l’étendue du territoire national chaque dernier samedi du mois afin de maintenir notre cadre de vie propre.

Une mise en terre de 50 plants dans la cour du centre émetteur de Bobo Dioulasso par la ministre en charge de l’environnement et ses collègues ont marqué la fin de l’acte 3 de l’opération « mana mana »

Gestion des déchets solides : les Hommes de médias sur les traces du PAGDM/VS

Le CEAS Burkina a organisé du 23 au 27 mai 2021 une caravane de presse. Les Hommes de presse ont sillonné les communes de Kombissiri, Kaya et Yako. Ils sont allés découvrir les actions menées par le CEAS Burkina et ses partenaires techniques et financiers dans le cadre du Projet d’appui à la gestion des déchets municipaux des villes secondaires du Burkina (PAGDM/VS). Reportage !

Lire la suite

Gestion des déchets solides : les Hommes de médias sur les traces du PAGDM/VS

Le CEAS Burkina a organisé du 23 au 27 mai 2021 une caravane de presse. Les Hommes de presse ont sillonné les communes de Kombissiri, Kaya et Yako. Ils sont allés découvrir les actions menées par le CEAS Burkina et ses partenaires techniques et financiers dans le cadre du Projet d’appui à la gestion des déchets municipaux des villes secondaires du Burkina (PAGDM/VS). Reportage !

Lire aussi  👉https://infonature.net/gestion-des-dechets-solides-les-hommes-de-medias-sur-les-traces-du-pagdm-vs/

www.infonature.net

Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau en Afrique de l’Ouest : la dynamique plateforme du Burkina se redynamise

La plateforme nationale du Burkina Faso de la Convergence globale des luttes pour la Terre, l’eau et les Semences paysannes en Afrique de l’Ouest (CGLTE-AO) s’est réunie, le lundi 30 mai 2022 à Ouagadougou, pour prospecter des voies et moyens pour redynamiser la dynamique Burkinabè de la CGLTE.

Lire la suite