Intrants organiques au Burkina Faso : des réflexions pour une meilleure promotion

Le 21 octobre 2022, le Conseil National de l’Agriculture Biologique (CNABIO), et ses partenaires,se sont retrouvés à Ouagadougou pour réfléchir sur les mécanismes à mettre en place pour une meilleure promotion des intrants biologiques de qualité au Burkina Faso. Le thème choisi pour l’occasion est « Quelle stratégie pour la promotion des bio intrants à l’échelle nationale ? ».

Lire la suite

Promotion des Semences paysannes : les résultats d’une étude sur les impacts du terrorisme dévoilés

Le Collectif des Organisations de la société civile et des Associations pour les semences paysannes ( COASP) du Burkina a restitué les résultats d’une étude sur le système semenciers. Intitulée “Études sur l’impact de la crise sécuritaire sur le système semenciers paysans au Burkina Faso”. C’était en marge d’un atelier qui se tient les 22 et 23 novembre 2022 à Ouagadougou.

Lire la suite

COP27: le bilan de la participation des OSC du Burkina

Le monde s’est réuni du 7 au 18 novembre 2022 en Egypte pour la 27 ème Conférence des parties sur les changements climatiques. La société civile du Burkina Faso a été représentée. Au lendemain de cette rencontre internationale, Alassane Nakandé, point focal du Burkina Faso de la Convergence globale des luttes pour la terre, l’Eau et les semences paysannes en Afrique de l’Ouest ( CGTE-AO) fait le bilan de la participation des OSC. C’était le dimanche 20 novembre 2022 dès son retour de Sharm El Sheikh.

Lire la suite

Campagne humide 2022-2023 : l’agriculture donne du sourire à des personnes déplacées internes à Koubri

Fuyant les violences des terroristes, des populations du village de Namsiguia dans le Bam ont élu domicile ont élu domicile dans le Kadiogo, précisément à Vossin dans la commune rurale de Koubri. Environ 300, ces personnes sont actives dans la commune. Des activités, agricoles aux petits métiers PDI avec le soutien des populations hôtes. Info Nature a fait un zoom sur les activités de ces PDI majoritairement agricoles. Reportage !

Lire la suite

Crise alimentaire : la communauté peulh du grand Ouest solidaire aux PDI de Seytenga

Les membres de l’initiative « Compassion pour Seytenga » se sont réunis le samedi 6 août 2022 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, elle a reçu des dons de vivres de la part d’une délégation du chef peulh de Bobo pour remettre aux personnes déplacées internes de Seytenga.

De Emmanuel Gouba

Deux tonnes de riz plus des bidons d’huiles, c’est le don la délégation de la communauté peulh de Bobo conduite par Hamidou Sidibé à l’initiative « Compassion pour Seytenga ». D’une valeur d’un million de F CFA, ce don vise à soulager les populations de Seytenga qui ont fui les attaques terroristes pour se retrouver à Dori. « Suite aux évènements survenus à Seytenga, nous avons constaté que nombreux de nos frères se sont refugiés à Dori, la communauté a été très émue. C’est à cet effet que le chef peul a fait un appel à la communauté de contribuer à soulager la peine des PDI qui sont à Dori », a-t-il expliqué.

Monsieur Sidibé a aussi expliqué que c’est dans le souci d’efficience que remis à l’initiative « Compassions de Seytenga », qui compte en son sein des anciens maires et députés de la zones.

Dicko Hama Sambaré, député à l’Assemblée Nationale législative (ALT), par ailleurs initiateur de l’iniative « Compassoon pour Seytenga » salut la démarche de la communauté peulh du grand Ouest. Il rassure que ce don ira aux destinataires. « Ce don va intégrer le dispositif et la commission va s’assurer que cela puisse atteindre les destinataires dans les bonnes conditions avec le concours des structures administratives », a-t-il indiqué.

Cette initiative est née à la suite des attaques de Seytenga, survenues dans la nuit du 11 au 12 juin 2022 et se veut être un cadre de soutien aux populations déplacées internes. Cette initiative regroupe les ressortissants des 4 provinces du Sahel.

FIAN-BURKINA sensibilise les paysans sur leurs droits

L’association Foodfirst information and action (FIAB-BURKINA) a organisé un atelier au profit de paysans le mardi 31 mai 2022 à Ouagadougou. Il a été question de présenter le rapport d’analyse sur l’état des droits essentiels de la déclaration au Burkina et le mémorandum des paysans dans le droit communautaire CEDEAO et UEMOA. Suivez plûtot le reportage en image !

Atelier de restitution la plateforme nationale du Burkina Faso de la Convergence globale des luttes pour la Terre, l’eau et les Semences paysannes en Afrique de l’Ouest (CGLTE-AO)

La plateforme nationale du Burkina Faso de la Convergence globale des luttes pour la Terre, l’eau et les Semences paysannes en Afrique de l’Ouest (CGLTE-AO) s’est réunie, le lundi 30 mai 2022 à Ouagadougou, pour prospecter des voies et moyens pour redynamiser la dynamique Burkinabè de la CGLTE.

Suivez plûtot le reportage en image

Lire le même Article texte et audio

www.infonature.net